Pour répondre à certaines des questions les plus couramment posées, veuillez examiner les thèmes ci-dessous.

Tout ce qu’il faut savoir sur la transpiration

N’ai-je pas besoin de mes glandes sudoripares sous les aisselles?

Après la séance de miraDry, vos glandes sudoripares seront éliminées. Votre corps a besoin des glandes sudoripares pour se rafraîchir, mais il en contient 2 à 4 millions dont seulement 2% se situent au niveau des aisselles. L’élimination de ces 2% de glandes sudoripares n’affecte en rien la capacité de votre corps à se rafraîchir. Avec plus de 30’000 interventions à travers le monde, vous pouvez avoir confiance et vous sentir en sécurité avec des aisselles qui ne transpirent pas.

Pourquoi transpirons-nous ?

Notre corps transpire pour nous aider à le refroidir lorsqu’il surchauffe.

Comment la sueur est-elle générée ?

La sueur des aisselles est produite par deux types de glandes sudoripares situées juste en dessous de la surface de la peau. Les glandes eccrines sécrètent un liquide clair et inodore qui aide à abaisser la température du corps. Les glandes apocrines libèrent un liquide plus épais conférant à la sueur des aisselles son odeur typique. sweat-gland-diagram

Pourquoi certaines personnes suent-elles plus que d'autres ?

Certaines personnes ont des glandes sudoripares hyperactives, c’est-à-dire qui s’activent lorsqu’elles devraient être au repos, et qui produisent beaucoup plus de sueur que nécessaire pour refroidir le corps. Chez certains individus, les glandes sudoripares peuvent générer quatre à cinq fois plus de sueur que la normale.

Donc transpirer beaucoup n'est pas un phénomène inhabituel ?

Tout à fait. Cette forte transpiration affecte des millions de gens. En fait, 1 Américain sur 5 dit transpirer excessivement. 1
1 Données sur fichier

Comment savoir si je transpire trop ?

Si vous répondez par oui à l’une des questions qui suivent, il se peut que le traitement miraDry vous convienne.

  • Vous sentez-vous mal lorsque vous transpirez des aisselles ?
  • Votre transpiration des aisselles affecte-t-elle votre vie quotidienne ?
  • Utilisez-vous fréquemment un produit antitranspirant ?
  • Craignez-vous que quelqu’un remarque que votre sueur tache ?
  • Vous changez-vous plus d’une fois par jour en raison de la transpiration des aisselles ?
  • Portez-vous des tissus, couleurs et styles de vêtements sur lesquels la transpiration se voit peu ?
  • Êtes-vous exaspéré(e) d’abîmer constamment vos vêtements ?

Pendant la procédure

En quoi consiste la procédure miraDry® ?

miraDry est une procédure sûre, cliniquement démontrée et autorisée par la FDA pour réduire significativement la transpiration des aisselles. Cette procédure est rapide, non invasive et se déroule dans le cabinet de votre médecin.

Comment fonctionne miraDry ?

Le système miraDry délivre une énergie magnétique pilotée avec précision, dans la zone où résident les glandes sudoripares des aisselles ; cette énergie échauffe les glandes et les élimine pour de bon.

Que se passe-t-il pendant la procédure miraDry ?

Votre médecin adapte le traitement à chaque aisselle sur la base de l’endroit où se trouvent vos glandes sudoripares. Pour ne pas sentir d’inconfort, vos aisselles sont insensibilisées avant la procédure. Ensuite, votre médecin remonte la douchette miraDry jusqu’aux aisselles, laquelle applique l’énergie aux glandes sudoripares. Regardez cette vidéo pour voir comment se déroule la procédure miraDry.

Combien de temps dure chaque séance ?

Le traitement est généralement terminé en une heure et vous devriez voir les résultats en un seul traitement. Cependant, comme pour toute procédure médicale, votre médecin déterminera le meilleur protocole pour vos résultats souhaités.

Le traitement fait-il mal ?

La majorité des patients ressent peu de douleur car il se déroule sous anesthésie locale. Pendant le traitement, la plupart des gens sentent une certaine pression et une légère traction de la peau, avec quelques sensations de chaleur. Il peut y avoir un « point chaud » occasionnel, mais de courte durée et habituellement bien toléré. En moyenne, les patients notent leur inconfort par un 2 sur une échelle de 1 à 10 (10 représentant l’inconfort maximal).

En quoi miraDry diffère des autres options de traitement ?

Les options alternatives, y compris les antitranspirants et les toxines, visent à désactiver les glandes sudoripares temporairement, pendant des laps de temps variables, ce qui oblige à répéter les traitements pour préserver leur efficacité. D’autres options font appel à la chirurgie, synonyme de risques inhérents. miraDry est le seul traitement non invasif à fournir des résultats durables. Comparez miraDry à d’autres options de traitement.

Après la procédure

Que se passe-t-il après la procédure ?

Après la procédure, attendez-vous à une période d’inactivité minime à nulle. Votre médecin va probablement vous recommander un analgésique léger sans ordonnance et d’utiliser des pochettes de glaçons pendant quelques jours. Vous devriez pouvoir reprendre vos activités de travail normales immédiatement après la procédure, et vous remettre habituellement à l’exercice physique plusieurs jours après.

Quels résultats puis-je attendre ?

La plupart des patients signalent une réduction radicale et durable de leur transpiration des aisselles. Une étude clinique récente signale que la transpiration sous les aisselles avait diminué en moyenne de 82 %. Vous devriez noter une réduction de la transpiration immédiatement après le traitement. Comme dans tout traitement médical, les résultats varient d’une personne à l’autre.

Et quid des effets secondaires ?

Quelques douleurs ou enflures locales sont normales et disparaissent normalement au bout de quelques semaines. Certains patients réalisent que leur toucher n’est plus le même temporairement, pour une courte durée, au niveau de la peau des avant-bras ou des bras ; cette sensation disparaît graduellement. Vous devriez discuter avec votre praticien des effets secondaires potentiels de miraDry.

Les glandes sudoripares des aisselles retrouvent-elles leur taille d'origine ?

Non. Ces glandes ne se remettent pas à croître et ne se régénèrent pas une fois qu’elles ont été retirées.

Les résultats sont-ils durables ?

Oui ! Vu que les glandes sudoripares ne « repoussent » pas, le patient jouit d’une réduction notable et durable de sa transpiration des aisselles.

Attendez...n'ai-je pas besoin de mes glandes sudoripares aux aisselles ?

Non en réalité. Votre corps héberge plus de 4 millions de ces glandes, et 2 % seulement se trouvent dans vos aisselles. La disparition de ces 2 % n’affectera pas l’aptitude de votre corps à s’auto-refroidir.

Est-ce que miraDry accroît la transpiration sur d'autres parties du corps ?

Non. Lorsque les glandes sudoripares des aisselles ont été retirées, vous cessez simplement de transpirer à cet endroit. Donc aucun souci : votre corps ne vas pas se mettre à transpirer plus en d’autres endroits pour « compenser », ou avoir une autre réaction de ce genre.

Est-ce que miraDry peut retirer les glandes sudoripares ailleurs sur le corps ?

Non. miraDry n’est pas utilisable pour traiter la transpiration excessive sur d’autres parties du corps telles que les mains, les pieds, le front ou les genoux.

Questions diverses

La procédure miraDry est-elle sûre ?

Oui ! Elle est autorisée par la FDA et a été appliquée avec succès sur des milliers de patients ; elle s’est avérée d’un haut niveau de sécurité et d’efficacité.

Est-ce vraiment miraDry qu'il me faut ?

Si vous avez des accès de transpiration gênants au niveau des aisselles, si vos vêtements se tachent ou si l’application fréquente d’un antitranspirant gêne votre vie quotidienne, vous êtes peut-être un(e) bon(ne) candidat(e) à la procédure miraDry. Discutez-en avec votre médecin pour voir si miraDry est celle qui vous convient. Veuillez noter que miraDry est indiquée pour traiter la transpiration excessive des aisselles (hyperhydrose axillaire primaire) chez l’adulte de 18 ans et plus.